mardi 19 mai 2009

De l'enveloppe à la forme

------------------------------------ L'objet de l'exercice -----------------------------
Partant d'une enveloppe, d'une apparence générale, on en vient à représenter un objet précis.
A partir des éléments d'une nature morte, chercher à les épurer pour n'en retenir que des silhouettes ou, au contraire, chercher à renforcer la puissance des formes des-dits éléments en les stylisant.

-----------------------------------------Travail à faire --------------------------------
1°) choisir une nature morte
2°) la reproduire en respectant la composition de l'œuvre, en utilisant un autre médium que celui de l'oeuvre originale, en modifiant les dimensions.
3°) faire un carnet de croquis sur des éléments similaires à ceux présents sur l'œuvre choisie
4°) faire au moins 4 recherches de variations d'éclairage sur l'un des éléments de l'œuvre
5°) travail rapide à la plume sur l'un des éléments du tableau

6°) Réinterpréter l'œuvre, en utilisant une technique au choix (aquarelle, carte à gratte, collage, installation etc.). A titre d'exemples, il est possible de changer l'échelle, la compo, le rythme, d'amalgamer en une masse confuse où seules des interstices ou de légères différences de ton permettent à l'œil de les dissocier, de jouer sur des variations de différences infimes de formes et de couleurs entre figuration et abstraction, d'utiliser jusqu'à la caricature.

7°) en dernier lieu transformer cette ré interprétation de l'œuvre à l'aide de la linogravure par la répétition des formes et/ou des couleurs, par la superposition des motifs.

Pour l'heure, j'ai fini les travaux des points 1, 2 et 4.

----------------------------------------------- La réalisation ----------------
Au début, il fallait choisir une nature morte. J'avais choisi une Vanité. Celle de Philippe de Champaigne, un petit tableau qui est conservé dans un petit musée au Mans dans la Sarthe.

J'avais décidé de reproduire cette très petite oeuvre (hauteur : 28 cm largeur : 37 cm) au fusain sur u papier format raisin.



Ne pratiquant pas ce médium, j'ai demandé des conseils sur un forum. C'est parti en défi repris par de nombreux forumeurs et de nombreux conseils de "charbonneux" (voir photo ci-contre).
J'ai posté une copie au fusain sur un forum fin 2008.
Ce travail en commun était assez génial.
Ensuite j'ai continué seul.




- Travail sur le crâne au brou de noix "sur le motif" pendant plusieurs semaines (4 éclairages différents).













Maintenant je barbouille la tulipe dans un vase rond à l'acrylique ou à l'aquarelle




- nouvelle compo non figurative

Par contre je n'ai pas fini par une lino.