jeudi 26 mars 2009

ALEXANDER CALDER

SCULPTURES EN FIL DE FER
Marc Vaux, [Portrait d’Amédée Ozenfant, 1930] n.d.
Epreuve moderne réalisée d’après plaque de verre, 24 x 18 cm
Paris, Centre Pompidou, Bibliothèque Kandinsky, fonds Marc Vaux © Centre Pompidou, Bibliothèque Kandinsky, fonds Marc Vaux
© Calder Foundation New York / Adagp Paris
Photographier une sculpture de Calder relève un peu du défi. Comment saisir cet objet vide, presque immatériel ? Le photographe Marc Vaux, spécialiste de la reproduction pure et photographe attitré des artistes de Montparnasse, va mettre au point une solution originale : il systématise l'utilisation de fonds clairs et utilise le jeu d’ombres portées pour détacher l'objet du fond, comme ici pour le portrait du peintre Amédée Ozenfant. Le dédoublement de la ligne induit par l'ombre portée sur le fond clair donne de la sculpture une lecture dynamique, comme deux points de vue différents sur un même objet. La sculpture y devient un véritable dessin dans l'espace.